Eglise française réformée de Bâle

Un grand merci à toutes cellles et ceux qui se sont rendus à Allschwil pour la sortie de paroisse

sortie des enfants de la CERFSA &agrave; Z&uuml;rich 2016 <span class="fotografFotoText">(Foto:&nbsp;C&eacute;line&nbsp;Hauck)</span><div class='url' style='display:none;'>/kg/eglise/</div><div class='dom' style='display:none;'>erk-bs.ch/</div><div class='aid' style='display:none;'>1108</div><div class='bid' style='display:none;'>7639</div><div class='usr' style='display:none;'>184</div>

Ce fut une belle journée commençant par un culte remarquable nous faisant réfléchir à notre passé de migrants fuyant il y a 444 ans les massacres de la Saint Barthélémy.
Le pasteur Michel Cornuz s'est ainsi mis dans la peau de Daniel Toussaint, premier pasteur de l'Eglise française adressant en 1572 un message de courage à ses paroissiens nouvellement arrivés à Bâle après avoir fui la région de Montbéliard.

Cette immersion dans notre passé nous ouvrait forcément les yeux sur les thèmes actuels et la réalité de milliers de migrants. Nous aussi étions un jour des réfugiés.
La pasteure Daphné Reymond a ainsi poursuivi la prédication en parlant de notre paroisse aujourd'hui, avec ses défis et perspectives.

Vous trouvez l'intégralité de la prédication à la fin de cet article.

La chorale africaine a animé le culte et offert une remarquable prestations.

La journée s'est poursuivie avec un pic-nic par un temps radieux. Les enfants se sont ensuite amusés avec une chasse au trésor sur le thème "444". Après bien des périples, le trésor a été trouvé!

Sur la photo ci-dessous, vous voyez 3 filles soufflant les bougies des 444 ans de l'Eglise française.
Autor
Céline Hauck

061 270 96 66
aktualisiert mit kirchenweb.ch
Bereitgestellt: 27.09.2016