Eglise française réformée de Bâle

Les cultes de l'été

   <div class='url' style='display:none;'>/kg/eglise/</div><div class='dom' style='display:none;'>erk-bs.ch/</div><div class='aid' style='display:none;'>1435</div><div class='bid' style='display:none;'>11783</div><div class='usr' style='display:none;'>184</div>

Et si l’on rencontrait le Qohélet ?
Un gâche-métier, un saboteur
Qu’a-t-il à nous dire aujourd’hui, en ce XXIe siècle ?
Vanité des vanités, tout est vanité !

Le Qohélet ou mieux connu sous le nom de l’Ecclésiaste est un livre qui fascine, même en dehors des milieux chrétiens.

Malgré son grand âge, il a la particularité d’être intemporel et de poser des questions universelles sur le sens de la vie. La vision de Dieu qu’il propose est vaste et saisissable dans de nombreux contextes spirituels.

Sagesse ou encore folie, absurdité, vanité, tout y est et tout nous rappelle que notre existence repose souvent sur un socle bien vulnérable.

Au cours de ces deux mois d’été, de vacances pour certains, de temps de repos pour d’autres, laissons-nous bousculer par ces textes remplis de réflexions, de remise en question, toujours pleins de bon sens pour nous encore aujourd’hui.


Dimanche 8 juillet, chapitre 1, 1-9 « Tout n’est qu’évanescence »

Dimanche 15 juillet, chapitre 3, 1-15 « L’énigme du temps »


Dimanche 22 juillet, chapitre 4,17-5,6 « La pratique religieuse
comme expression de notre humanité »

Dimanche 29 juillet, chapitre 5, 9-17 « Les pièges de la richesse »

Dimanche 5 août, chapitre 8, 16-17 « L’insaisissable œuvre de Dieu »

Dimanche 12 août, chapitre 11, 1-6, « Pain perdu, grains en terre :
une folle sagesse »

Autor
Céline Hauck

061 270 96 66
aktualisiert mit kirchenweb.ch
Bereitgestellt: 20.06.2018