Eglise française réformée de Bâle

Sur les traces des Huguenots - Le massacre de la Saint-Barthélemy : un lieu de mémoire victimaire

Vendredi 10 juin, 19h30, au Centre (Holbeinplatz 7, 4051 Bâle)

par David El Kenz,


Plutôt que d’opposer la méthode historique à la mémoire, cette conférence interrogera les ressorts sociaux, politiques et religieux du massacre de la Saint-Barthélemy, puis comment la tuerie s’est-elle constituée en un « traumatisme culturel » avant, aujourd’hui, d’être une référence historique pour étudier la répression des minorités.




David El Kenz est Maître de Conférences en histoire moderne à l’Université de Bourgogne et de Franche-Comté ; spécialiste des troubles de religion dans l’Europe du XVIe siècle et de l’historiographie des massacres.


Le massacre de la Saint-Barthélemy constitue un événement fondateur dans l’historiographie et la mémoire républicaines et protestantes.
Au cours des siècles, il a été interprété à l’aune des questions que les contemporains lui ont posé. Dès 1572, il est pour les uns, une violence nécessaire et banale et pour les autres, un signe de la colère de Dieu ou du martyre.
En 1994, dans son adaptation de la Reine Margot d’Alexandre Dumas, le cinéaste Patrice Chéreau le nourrit des violences de masse de la Shoah et de la guerre de l’ex-Yougoslavie. Plutôt que d’opposer la méthode historique à la mémoire, cette conférence interrogera les ressorts sociaux, politiques et religieux du massacre de la Saint-Barthélemy, puis comment la tuerie s’est-elle constituée en un «traumatisme culturel» avant, aujourd’hui, d’être une référence historique pour étudier la répression des minorités.
Autor
Céline Hauck

061 270 96 66
aktualisiert mit kirchenweb.ch
Besuche: 13 Monat - Bereitgestellt: 28.04.2022